<
Crée le

Modifié le

Écriture comptable : immobilisations / mise au rébut

Exemple d'écriture comptable pour une mise au rebut ou destructions d'immobilisation

Enregistrement de la dotation aux amortissement. Opération habituelle en fin d'exercice.

31/12/N
DÉBIT
CRÉDIT
681
Dotation aux amortissements
1000
28 ...
Amortissement ...
1000

Enregistrement de la dotation aux amortissement exceptionnelle. Opération obligatoire correspondant à la partie de l'immobilisation non amortie.

31/12/N
DÉBIT
CRÉDIT
6871
Dotation aux amortissements exceptionnels
2000
28 ...
mortissement ...
2000

Enregistrement de la sortie de l'immobilisation.

31/12/N
DÉBIT
CRÉDIT
28 ...
Amortissement ...
10000
21/22 ...
Immobilisations
10000

Destruction ou mise hors service

Nous souhaitons nous débarrasser d'une immobilisation inutile et nous ne voulons pas (ou ne nous pouvons pas) la vendre. La seule solution réside dans la destruction ou la mise hors service de ce bien. Une immobilisation fait partie du patrimoine de l'entreprise et apparait donc dans le bilan coté actif. Ces décisions importantes sont donc à comptabiliser afin d'amortir par un amortissement exceptionnel les dotations des années suivantes (si celui-ci n'a pas été complétement amortie). Ensuite nous enregistrons le sortie de notre immobilisation.

Le terme utilisé en comptabilité est mettre au rebut une immobilisation.